Assurance dommage ouvrage et décennale : quelles différences ?

La construction d’un bâtiment peut être victime de nombreux dommages qui peuvent affecter à la fois le constructeur et le maitre d’ouvrage. Cela pourrait nuire aux finances des deux acteurs du chantier. Pour cela, il existe deux assurances qui peuvent vous aider à couvrir ces différents dommages. Il s’agit de l’assurance décennale et de l’assurance dommage ouvrage. Il est donc important de savoir la différence qui se trouve entre ces deux types d’assurance.

C’est quoi l’assurance décennale ?

La grande différence entre l’assurance dommage ouvrage et l’assurance décennale se trouve essentiellement sur leur destinataire. En fait, l’assurance décennale est plutôt réservée aux constructeurs du chantier. Ils sont dans l’obligation de souscrire à ce type d’assurance pour pouvoir exercer leurs métiers. L’assurance décennale permet de protéger les constructeurs face aux dommages qui peuvent arriver à leur construction. Cette couverture a une durée de dix ans et vous aide à indemniser les propriétaires du chantier pour des défauts de construction. Avant le début des chantiers, vous devrez montrer le document certifiant que vous avez souscrit à l’assurance décennale. Les entreprises à petit budget sont les grands bénéficiaires de ce système. En effet, sans cette assurance, elles pourront se trouver à la ruine pour indemniser les propriétaires. Cliquez ici pour découvrir les solutions adaptées pour chaque type de projets permettant de vous octroyer des conditions financières avantageuses.

C’est quoi l’assurance dommage ouvrage ?

Par opposition à l’assurance décennale, l’assurance dommage ouvrage est plutôt destinée pour couvrir les propriétaires du chantier. Elle permet surtout de bénéficier d’un remboursement rapide en cas de non-respect des plans de construction ou de vices de construction. En général, la prise en charge des frais de réparation ne dépasse pas les 90 jours. Le but est de permettre au maitre d’ouvrage de réaliser les travaux de réparation et de correction nécessaires sans attendre l’enquête sur la cause des dommages. Cela pourrait vous aider à terminer à temps le chantier. Vous pourrez ensuite demander un procès contre la garantie décennale lorsque le moment le permet. Dans ce cas, il est important pour le maitre d’ouvrage de souscrire à cette assurance au début des travaux.

Quelles sont les garanties offertes par ces deux assurances ?

L’assurance dommage ouvrage et l’assurance décennale sont peut-être différentes, mais elles sont complémentaires. En plus de ça, elles sont toutes les deux obligatoires avant le début des chantiers. En général, elles permettent de couvrir les deux participants, c’est-à-dire le maitre d’ouvrage et le maitre d’œuvre, contre tous les vices de construction qui peuvent survenir. Il s’agit des éléments qui peuvent affecter la solidité du bâtiment comme les affaissements du sol. Le non-respect des plans de construction est aussi couvert par ces assurances. La structure de la construction est également prise en compte comme les fissures et les défauts d’isolation.

 

Comment fonctionne la garantie dommage ouvrage ?
Quel est le prix d’une assurance dommage ouvrage ?